Pierres fines et précieuses du monde

Le socialiste de droite

Polar déconnant cherche éditeur

Manuel Valls Bonjour à tous.
Autant Montebourg se veut à gauche du parti socialiste, autant Manuel Valls en occupe la droite. A tel point point que Sarkozy dans le cadre de sa politique d'ouverture, lui avait offert un siège de ministre qu'il a décliné. Jeune loup de la politique avec Arnaud, Benoit, Naja, Edith et autre Nkm, il revendique un nettoyage et un rajeunissement de son parti.
Parti duquel on l'a invité à partir à cause de ses positions souvent droitières.
Il est un des rares naturalisés à être devenu ministre. Fort de ses 6% aux primaires socialistes de 2012, il a réussi à obtenir le poste clé de ministre de l'intérieur. Malgré l'éreintement systématique entrepris avec Montebourg de Hollande (Flamby, c'est eux). On se demande comment et pourquoi François l' a nommé à un tel poste de responsabilité.
Peut-être pour rassurer les indécis de droite et ratisser large.Manuel Valls
Toujours est-il qu'il est bien en place. Sa politique vis à vis des sans-papiers ressemble étrangement à celle de Sarkozy, et les expulsions de roms ne rompent pas avec celle de son prédecesseur. Volontiers sec et cassant, il donne une image de rigidité et de volonté qui tranche avec les hésitations de Hollande et certains de ses ministres.
Ses actions sont nettes et sans bavures et il ne souffre pas la discussion. Il se positionne comme un candidat sérieux aux élections présidentielles de 2017, tout en sachant qu'il a peu de chances de réussir, son objectif vu son âge étant plutôt 2022. Sa position politiquement quelque peu floue, pourrait l'amener à postuler au poste de premier ministre, que ce soit dans un gouvernement de gauche ou de droite.
Il a pour lui une belle gueule, son intégration parfaite en tant qu'immigré, et une fermeté qui n'est pas sans déplaire au ventre mou de l'électorat, tous bords confondus. Contre lui, cette même rigidité, une image dure et une compagne encombrante qui n'est pas sans rappeler celle du président de la république.
Bref un candidat sérieux pour peu qu'il arrive à paraître plus humain et accessible, afin de plaire à un éventail plus élargi des français.

Graines de bitume, enfants de la rue, Tananarive ******* Mokana, orphelinat à Fianarantsoa